L'achat et la vente d'une maison en Espagne sont des processus qui comprennent une multitude d'étapes, de taxes et de documents juridiques. Dans cet article, nous nous concentrons sur l'acte public de vente "escritura (titres de propriété)", qui oblige l'acheteur et le vendeur à le signer, et nous vous disons tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

Lorsque vous prenez la décision d'acheter une maison en Espagne, vous devez savoir que pour que cette procédure se termine avec succès, il est nécessaire de faire un acte public par devant un notaire en Espagne. Il est nécessaire de bien connaître les détails sur la façon d'acquérir une propriété avant de commencer toutes les procédures.

En ce qui concerne les frais d'achat d'une maison, les émoluments du notaire, les taxes et enregistrement sont d'environ 12% de la valeur de la propriété en Espagne.
Le notaire attestera de l'authenticité du document, des obligations légales et fiscales de la signature.

Quelles étapes et exigences doivent être prises en compte pour devenir propriétaire en Espagne ?

Tout d'abord, vous devez prendre attache avec un avocat espagnol en Espagne, qui demandera toute la documentation nécessaire pour vérifier la légalité du bien immobilier. En autres la nota simple, vérifications au Registre de la Propriété Publique, état des charges de la maison : annotations préventives de saisie, changement de propriété, etc... De cette manière, il protégera l'acheteur contre d'éventuelles fraudes et problèmes puis procèdera à la préparation du projet d’acte. Pour ce faire, vous devez formaliser la transaction de vente et d'achat au moyen d'un acte public devant un notaire. De cette manière, l'accord bénéficiera de toutes les garanties légales et produira ses effets devant les tiers. Votre avocat a un rôle clé dans la vente d'un logement. Son intervention est une garantie que l'opération sera bien structurée et que vos droits sont protégés.

1. Le contrat de vente est ensuite exécuté par devant le notaire espagnol avec les parties prenantes acheteur et vendeur ou vous pouvez donner pouvoir à votre avocat avec une procuration. Le choix du notaire dépend de l’acheteur, qui supportera la majorité des frais de notaire. En résumé, puisque les frais du notaire lors de la vente correspondent à celui qui achète, il peut décider avec quel notaire il clôturera l'opération.
Le notaire lira l'acte de vente devant les parties avant de le signer. Il lira également l'acte du prêt hypothécaire (s’il existe) et expliquera les conditions de base. Une fois les contrats signés et le paiement du montant convenu effectué, vous recevrez les clés et une simple copie de l'acte.

Enfin, le notaire délivre une copie certifiée conforme de l'acte

3. Votre avocat vérifie que l’inscription de la vente est bien effectuée au registre de la propriété publique où le nouveau propriétaire est inscrit et vous enverra l'acte final envrion 3 mois après

Pourquoi signer l'acte public de vente en Espagne par devant un notaire

Lors de la signature chez le notaire, le notaire aura également la charge de guider la signature, de demander les documents et de rendre compte des taxes de vente et d'achat d'une maison :

Nos avocats sont basés sur les plus grandes villes espagnoles. Gerone, Figueras, Barcelone, Valencia, Alicante, Malaga, Seville et bien d'autres villes.
Cabinet d'avocats bilingue franco-espagnol Tous nos avocats parlent la langue française aussi bien à l'écrit qu'à l'oral.
Notre équipe d'avocats. Nos conseillers ont une expertise unique entre la France et l'Espagne. Nos Avocat espagnols vous conseillent et vous assistent tout au long du processus juridique.

Chez HUERTA et ASSOCIES, nous sommes spécialisés en achat immmobilier en Espagne dans les différents domaines juridiques impliqués dans les transactions immobilières, de succession et des entreprises offrant des conseils personnalisés par rapport à toutes les implications juridiques pouvant survenir dans votre projet.